Glossaire

ALARA (As Low As Reasonably Achievable [Valeur la plus faible qu'il soit raisonnablement possible d'atteindre])

Recommandations visant à réduire au plus bas niveau possible l'exposition au rayonnement, par exemple en optant pour d'autres méthodes d'imagerie (le cas échéant), en augmentant la distance à la source de rayonnement, en réduisant la durée d'exposition et en utilisant le bon blindage, le cas échéant.

Rayonnement de fond

Rayonnement présent à de très faibles niveaux sur la terre et dans l'atmosphère. Ce rayonnement est émis par de nombreuses sources, dont le granit et d'autres pierres, les rayons cosmiques et certains éléments. Le rayonnement de fond moyen qu'une personne subit est d'environ 3 mSv par année.

Mettler FA Jr, Huda W, Yoshizumi TT, Mahesh M. Effective doses in radiology and diagnostic nuclear medicine testing: a catalog. Radiologie. 2008;248:254-263.

Système de tomodensitométrie (CT)

Un tomodensitogramme peut révéler de nombreuses conditions qui peuvent ne pas apparaître sur une radiographie conventionnelle. Selon la technologie utilisée, le niveau d’exposition au rayonnement typique lors d'un tomodensitogramme est d’environ 1,5 à 20 mSv

Mettler FA Jr, Huda W, Yoshizumi TT, Mahesh M. Effective doses in radiology and diagnostic nuclear medicine testing: a catalog. Radiologie. 2008;248:254-263.

CTDIvol

Un indice couramment cité pour les équipements modernes de tomodensitométrie est le CTDIvol. Il s'agit d'une expression de la dose de rayonnement dans un fantôme de dosimétrie de tomodensitométrie et est dérivé de l'indice de dose en tomodensitométrie, aussi nommé CTDI. Le CTDI représente la dose de rayonnement d'une seule coupe de tomographie par ordinateur provenant du faisceau primaire, plus la diffusion provenant des coupes environnantes. Le CTDIvol ou CTDI volumique est calculé en prenant le CTDI pondéré et en le divisant par le facteur de résolution du faisceau.

Exposition cumulative

La quantité totale de doses de rayonnement qu'une personne a subie au cours de sa vie. Cette mesure comprend l'exposition au rayonnement de fond naturel et l'exposition découlant de l'imagerie médicale et d'autres procédures médicales.

Risque cumulatif

Le risque couru par une personne découlant de la dose cumulée de rayonnement subie au cours de sa vie. Le niveau de risque dépend d'une variété de facteurs tels que la quantité d'expositions, les parties du corps qui ont été exposées et l'âge de la personne aux divers moments d'exposition.

Produit dose-surface (DAP)

Le produit de la surface exposée au rayonnement multiplié par la dose de rayonnement à la surface. Une mesure DAP est utile car elle permet un calcul direct de la dose efficace.

Produit dose-longueur (DLP)

Aide à indiquer la dose de rayonnement intégrée d'un examen par tomodensitométrie. Il incorpore le nombre d'acquisitions et la largeur d'acquisition. Il est calculé en multipliant le CTDIvol par la longueur de l’acquisition.

Dose

La quantité d'expositions au rayonnement subie. En imagerie médicale, la dose est généralement exprimée en millisieverts (mSv).

Exposition

La quantité d'énergie transférée en raison de la quantité de rayonnement qu'une personne reçoit. Pour les radiations médicales, l’exposition et la ? dose ? sont à peu près équivalentes. On observe un niveau faible d’exposition lors des activités de tous les jours. Les procédures d’imagerie médicale impliquent divers niveaux d’exposition pour le patient. De plus, le clinicien qui effectue les examens d’imagerie peut également être exposé à la radiation.

Gray (Gy)

Unité de mesure de la dose de rayonnement absorbée. Un Gy équivaut à 1 joule d’énergie par kilogramme de tissu. La dose cumulée moyenne de rayonnement absorbée provenant de sources naturelles est estimée à environ 2 à 3 milliGy (ou 0,002 à 0,003 Gy) par année pour les humains. Le Gy remplace une ancienne unité de mesure appelée rad.

Radiation médicale

Rayons ionisants utilisés dans le processus de diagnostic ou pour le traitement de troubles médicaux. Le rayonnement est utilisé dans certaines procédures d'imagerie médicale comme la tomodensitométrie et la médecine nucléaire. Les examens échographiques et l'imagerie par résonance magnétique (IRM) n'utilisent pas de rayonnement.

Microsievert

Un millième d’un Sievert (voir Sievert).

MilliCuries (mCi)

Indique la quantité de radioactivité présente dans une quantité de matière.

Millirem (mrem)

Un millième d’un rem (voir rem).

Millisievert (mSv)

Un millième d’un Sievert (voir Sievert).

RAD

Une mesure de la dose absorbée. 1 rad est égal à 0,01 Gray (Gy)

Rayonnement

Terme général utilisé pour désigner l'énergie rayonnante émise par les éléments radioactifs, les corps lumineux, les tubes radiographiques et tout autre objet. (Voir radiation médicale.)

Sécurité relative au rayonnement

Utiliser les méthodes appropriées pour réduire autant que possible l'exposition au rayonnement au cours du travail avec des matières radioactives ou à proximité de celles-ci. Ces méthodes suivent les principes ALARA (As Low As Reasonably Achievable) et consistent à augmenter la distance par rapport à la source de rayonnement, à réduire la durée d'exposition et à utiliser le blindage approprié, le cas échéant.

L'engagement d'un fournisseur de soins à l'égard de la sécurité des patients devrait se refléter dans son adhésion aux principes ALARA et dans son équipe interdisciplinaire vigoureuse de radioprotection.

Rem (équivalent-homme de röntgen)

L'unité conventionnelle d'exposition aux rayonnements. 100 rem = 1 Sv.

Sievert (Sv)

Unité de mesure de la dose de rayonnement absorbée, parfois nommée dose efficace. Les doses de rayonnement subies pendant les procédures médicales ou les activités quotidiennes sont souvent mesurées en millisieverts (mSv), soit un millième d'un Sievert. Les procédures radiographiques peuvent varier de 0,01 à 10 mSv, et les acquisitions par tomodensitométrie varient généralement de 2 à 20 mSv. La dose annuelle de rayonnement de fond provenant des sources naturelles est d'environ 3 mSv/année, mais elle peut varier considérablement selon l'altitude et d'autres facteurs environnementaux.

Potentiel du tube (kV)

Un potentiel de tube optimal peut améliorer la qualité d'image ou réduire la dose de rayonnement. Le principal avantage est l'amélioration du contraste, qui peut compenser un bruit accru. La diminution du potentiel du tube réduit essentiellement la dose de rayonnement.

Courant du tube (mA)

Le flux de courant ou de faisceau électrique à travers le tube de radiographie. Parmi les paramètres qui déterminent la dose de rayonnement, le courant du tube en est un. La diminution du courant du tube réduit essentiellement la dose de rayonnement.